Comment pardonner ?

Il est un chemin aussi difficile que merveilleux à explorer.. qui est :  le pardon.

Prendre conscience

Pour pardonner une personne qui nous a fait offense, la première étape c’est déjà de reconnaitre pleinement la souffrance que nous ressentons. La reconnaitre et la conscientiser est le premier pas sur le chemin du pardon. Cette phase peut sembler, à priori, évidente. Pourtant, de nombreuses personnes sont amenés à refouler des blessures profondes.

Pour peu que l’offense vienne d’une personne proche ou d’un membre de notre famille.. nous décidons finalement de taire, inconsciemment, ce qui s’est passé pour ne pas provoquer de conflit ou heurter l’équilibre des nôtres. Le problème, c’est qu’en faisant ce choix, nous allons affecter notre propre personne et fragiliser notre estime personnelle. La blessure est toujours bien présente mais en décidant de l’étouffer, nous nous faisons du mal à nous même.

C’est pourquoi, la première étape consiste à d’abord conscientiser la source de notre mal être, d’identifier ce que nous avons ressentie, de reconnaitre les faits tels qu’il se sont déroulés. La conscientisation est un préalable primordial à tout désir de transformation.

Extérioriser

Sur le chemin du pardon, prends soin d’extérioriser l’offense que tu ressens. La phase de conscientisation s’accompagne de l’expression de tes sentiments : que cela soit à l’oral, en te confiant à une personne de confiance ou en exprimant ce que tu penses à la personne concernée ou même à l’écrit : en couchant sur papier tout ce que tu as sur le cœur ou tout ce que tu aimerais dire à la personne qui t’a blessé. Cette phase est fortement libératrice : en extériorisant la souffrance que tu ressens, tu commences déjà à te délester d’un poids et à retrouver un peu de légèreté. Cela te permettra aussi de mettre une distance entre la douleur ou le sentiment désagréable que tu ressens et ta propre personne. Tu peux ainsi commencer à regarder cela comme un objet extérieur à toi, sur lequel tu peux mettre des mots.

Se confier à une tierce personne permet de conscientiser encore plus fort la nature de ton mal-être, à condition que cela soit bien sûr avec une personne bienveillante, qui saura être à ton écoute et digne de confiance. Un thérapeute est parfois recommandé.

Ce processus de conscientisation et d’expression de tes sentiments peut prendre un certain et varie selon chacun. Il est en tous les cas importants de passer par cette phase de reconnaissance des faits, de reconnaissance de ses émotions pour pouvoir explorer la 3ème étape.

Faire un bilan

C’est le moment de faire un bilan sur ce qui s’est passé et de se poser quelques questions tel que : – Quelles ont été les conséquences de cette expérience à pardonner, sur ma vie ? Sur mon estime personnelle ? A quel degré cet évènement m’a atteint ?

Ai-je envie de continuer à souffrir à cause de cela ?

C’est le moment de faire le constat des dégâts, de reconnaitre que ce qu’il s’est passé a eu un impact sur notre vie.

Cette étape permet de savoir à peu près où nous en sommes sur le chemin du pardon. Avons -nous suffisamment digéré ce souvenir passé ou bien reste t’il encore des choses à régler, à dire, à exprimer ? Auquel cas, il ne faut pas hésiter à expier tout ce qui nous pèse encore.

Par ces questions, nous sommes aussi amenés à voir tout ce que nous avons à perdre, si nous décidons de ne pas pardonner.

Car pardonner une personne, c’est aussi et surtout se libérer soi-même.

Si au moment de ce bilan, tu réalises que tu as suffisamment souffert à cause de ce ressentiment et que tu ressens une volonté de passer à autre chose, de tourner la page .. alors tu es prêt à entamer l’avant dernière étape :

Changer l’angle de perception

Chercher le bien occasionné par cette expérience, en te posant la question suivante : que peux-tu reconnaitre de positif à cette expérience, aussi désagréable qu’elle ait été ? On peut toujours reconnaitre des aspects positifs aux épreuves de la vie quelque soit. Il faut parfois un peu de temps pour s’en rendre compte mais après avoir exploré les précédentes phases, tu es surement prêt à avoir une lecture différente de l’expérience passée.

Sur ce chemin de pardon, envoie de l’amour à toutes les parties blessées de ton être. Prends le temps de reconnaitre tes souffrances et de les panser. Prodigue-toi beaucoup de soins et de bienveillance. Apprends à t’aimer et à aimer ton évolution : c’est-à-dire tout ce que tu as pu comprendre par cette expérience et tout ce que cela t’a permis d’explorer. Comment t’es-tu transformé grâce à cette épreuve ? Quelle force en as-tu tiré ? Quand tu te seras envoyé suffisamment d’amour pour panser les plaies occasionnées, peut-être ressentiras-tu même l’envie d’envoyer de l’amour à la personne qui t’a heurté..

C’est ainsi que le pardon prend toute sa dimension.

Le chemin du pardon est véritablement beau.. car il nous amène à explorer notre être, à nous connaitre et à ouvrir notre cœur.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s